Si ça fait longtemps que je n’ai pas posté à ce sujet, c’est qu’il y a - malheureusement - une bonne raison : elle a pour nom la panne d’inspiration.

    Le souci n’est même pas que je n’ai pas les idées, mais qu’elles me paraissent mauvaises, ce qui n’est pas mieux. J’ai l’impression que si je continue, je vais soit me retrouver dans une impasse, soit me retrouver avec une histoire bancale. L’un comme l’autre n’augure pas grand chose de bon.

    Du coup je tergiverse, j’hésite, et dans les plus gros moments de doute, même la structure de mon plan originel ne me semble pas tenir la route. L’histoire narre quelques mois de vie des deux humains avec le robot, avant qu’il accède à l’intelligence. Ensuite, la deuxième partie met Leo à l’honneur, mais en suivant les deux premiers héros en parallèle. Mon doute étant que j’ignore si le changement de héros en cours de route est une bonne idée… 

    Quoi qu’il en soit, il y a tout de même un élément très positif qui fait que je continuerai et achèverai cette histoire, c’est le travail accompli depuis une semaine ou deux sur Magda & Cameni, mon roman jeunesse (encore plus jeunesse que Leo, dirons-nous), dont la deuxième version avance à grands pas, grâce à l’aide précieuse de Notsil dans le rôle de la beta-lectrice. Pour la première fois, je suis en train de finaliser un travail d’écriture dans le but de le faire éditer. Et une fois que ce sera terminé, je sais sur qui je pourrais compter pour me dire si Leo tient la route… ou non. 

    Le processus sera le même : j’irais au bout du roman tel que je conçois, tout en notant des erreurs ou des trucs à corriger, et on passera à une phase de beta-lecture / beta-correction intensive, chapitre par chapitre !

    Par contre, je ne pense pas reprendre Leo avant septembre. Il risque de falloir une quinzaine de jours avant de terminer Magda & Cameni, et j’ai un feuilleton à terminer pour le compte de Pennti Éditions pour la fin août. Et je ne parle pas de deux nouvelles que j’ai commencées et que j’aimerais bien finir (Kardanos et Nevella, et la cinquième partie de mon histoire sur la réincarnation, initiée sur le forum Heilénia), et du concept d’une histoire qui m’est tombé dessus hier à regarder Le Hobbit et à lire un peu de Tolkien, à savoir un roman centré sur un orc… ou demi-orc, je ne sais pas encore. Des idées arrivent, je verrai bien où elles me conduiront…